Vendetta Lyrics by Georges Brassens

August 03 Comments Off on Vendetta Lyrics by Georges Brassens Category: Georges Brassens

Artist: Georges Brassens
Album: Other

Mes pipelets sont corses tous deux,
J’eus tort en disant devant eux,
Que Tino et Napolon
Jouaient mal de l’accordon.
Vendetta, vendetta,
Vendetta, vendetta.

Fermement rsolus d’ se venger,
Mes compatriotes outrags,
S’appliqurent avec passion
A ternir ma rputation.
Vendetta, vendetta,
Vendetta, vendetta.

Leurs coups de bec eurent c’est certain,
Sur mon lamentable destin,
Des rpercussions fantastiques,
Dpassant tous les pronostics,
Vendetta, vendetta,
Vendetta, vendetta.

M’tant un jour lav les pieds,
J’attendais la femme d’un pompier,
Sr d’abuser d’elle huis-clos,
J’avais compt sans ces ballots.
Vendetta, vendetta,
Vendetta, vendetta.

Comme dans le couloir il faisait nuit,
Et qu’elle ne trouvait pas mon huis,
Elle s’adressa funeste erreur,
A ma paire de dnigreurs.
Vendetta, vendetta,
Vendetta, vendetta.

Ils rpondirent : cet espce de con-
Tagieux l, demeure au second,
Mais ds que vous sortirez de chez lui,
Courez l’hpital Saint-Louis.
Vendetta, vendetta,
Vendetta, vendetta.

Alors ma visiteuse corps
Perdu, partit et court encore,
Et je dus convenir enfin
Que je m’tais lav les pieds en vain.
Vendetta, vendetta,
Vendetta, vendetta.

Mis au fait, les pompiers de Paris,
Me clourent au pilori.
Ils retirrent par prcaution
Leurs femmes de la circulation.
Vendetta, vendetta,
Vendetta, vendetta.

Et tout a, tout a, voyez-vous
Parce qu’un jour j’ai dit ces fous,
Que Tino et Napolon
Jouaient mal de l’accordon.
Vendetta, vendetta,
Vendetta, vendetta.

Comments are closed.